Archives par mot-clé : Advocacy

UbuntuForums.org « en maintenance » suite à une brèche de sécurité

Si vous aviez un compte sur UbuntuForums.org, cette annonce vous concerne:

(traduit de Ubuntu Forums is down for maintenance)

Ubuntu Forums est en maintenance

Il y a eu une violation de la sécurité sur les forums Ubuntu. L’équipe de services informatiques de Canonical travaille fort en ce moment pour rétablir un fonctionnement normal. Cette page sera mise à jour régulièrement des rapports d’étape.
Ce que nous savons:

  • Malheureusement, les attaquants ont obtenu l’identifiant de chaque utilisateur local, mot de passe et adresse email à partir de la base de données des forums Ubuntu.
  • Les mots de passe ne sont pas stockés en texte clair. Toutefois, si vous utilisiez le même mot de passe que sur Ubuntu Forums sur d’autres services (tels que le courriel), vous êtes fortement encouragé à changer le mot de passe sur l’autre service au plus vite.
  • Ubuntu One, Launchpad et d’autres services Ubuntu / Canonical ne sont pas affectées.

Rapport d’activité

  • 20/07/2013 2011UTC: Rapports de dégradation
  • 20/07/2013 2015UTC: Site mis hors-ligne, cette page d’accueil mise en place alors que l’enquête se poursuit.

Quelques pistes pour minimiser les risques à l’avenir:

* Si vous en faites la suggestion à un éditeur de site web, faites-le gentiment 🙂

 

Atheros AR9170 [0cf3:1002] et Atheros AR9271 [0cf3:9271] avec Debian 7 (Wheezy)

J’utilise Trisquel depuis quelques années et au fil de mes lectures sur les forums et grâce aux interventions fréquentes et verbeuses de Christopher Waid (« Chris » sur les forums) j’ai découvert ThinkPenguin.

Le choix du matériel qui puisse utiliser des pilotes logiciels et microcode (« firmware ») 100% libres est tout aussi important que le choix du système d’exploitation comme tel, mais ce n’est pas facile de trouver du matériel garantit pour sa compatibilité avec une des distributions GNU/Linux recommandées par la FSF. ThinkPenguin facilite grandement la tâche.

RYFC’est là que j’ai pu acheter une clé USB wifi N SMC Networks (réf. SMCWUSB-N2), et plus tard une clé USB wifi N TPE-N150USB. La première n’y est plus en vente, la deuxième est un modèle plus évolué et surtout, minuscule et certifiée « Respects your Freedom » par la FSF.

J’utilise aussi Debian sur mon ordinateur portable principal, un ThinkPad X230 de Lenovo. Ça m’aide à en savoir un peu plus sur cette distribution qui compte des centaines de dérivées pour éventuellement y contribuer, ce qui finirait par bénéficier Trisquel de toute manière.

Malheureusement Lenovo a choisi de bloquer le démarrage de cet ordinateur en incluant dans son BIOS une liste de composantes (dont le wi-fi) servant à valider ce qui est présent. La carte wifi incluse est une variante des cartes Intel utilisant du microcode (ou « micro-logiciel ») non-libre, et si on la remplace par l’équivalent Atheros, le système ne démarre plus!

Le système idéal n’a pas un BIOS non libre (et propose donc CoreBoot), j’aurais souhaité avoir un autre choix au moment de l’achat mais c’est ce que j’ai fini par accepter comme compromis pour mon utilisation personnelle, pour l’instant.

Pour moi il était important de disposer d’une solution qui fonctionne sans microcode non-libre, et Atheros a la réputation de produire du matériel qui remplit cette condition. J’ai donc décidé de ne pas installer le microcode non-libre d’Intel et de toujours utiliser une clés USB externe.

Le micro-code requis pour faire fonctionner ces clés USB n’a pas encore fait son chemin dans Debian, je partage donc ici la méthode pour l’obtenir et ainsi pouvoir activer ces clés.

Atheros AR9170 [0cf3:1002]

SMC-USB

Pour activer cette clé USB sous Debian, il suffit d’installer le paquet firmware-linux-free:
sudo -s
apt-get install firmware-linux-free

Malgré que cette clé soit la plus grosse des deux, je l’aime bien car elle fonctionne directement sans ajout de paquet sur Trisquel 6.

Atheros AR9271 [0cf3:9271]

wireless-n-usb-adapter-zero-1

Pour activer cette clé USB sous Debian, il faut compiler le code et installer manuellement le microcode, ou copier manuellement le microcode déjà compilé à partir de sources. Je propose ici la copie manuelle à partir de fichiers dont je connais l’auteur (« jxself », ou Jason Self, employé de la FSF depuis 2010 et mainteneur des paquets linux-libre, le noyau libre Linux).

Voici donc les étapes requises:

sudo -s [entrez votre mot de passe si requis]
cd /lib/firmware
wget https://www.thinkpenguin.com/files/ath9k_firmware_free-version/htc_9271.fw
wget https://www.thinkpenguin.com/files/ath9k_firmware_free-version/htc_7010.fw

Ensuite, redémarrez le système.

Ce microcode est aussi disponible à partir de paquets non-libres, car au départ il avait été copié dans Debian sans les compiler à partir de la source (!). Pour plus de détails, voyez Debian Bug #711470 – ath9k_htc updated firmware for firmware-linux-free.

Je préfère utiliser cette clé car elle est minuscule, mais aussi parce qu’elle a obtenu la certification « Respects your Freedom » récemment annoncée par la Free Software Foundation.

 

Comment trouver la version de Debian GNU/Linux utilisée

Lorsqu’on intervient sur le système d’un client, ami ou collègue pour l’aider ou pour donner des conseils, il arrive que même la personne responsable de ce système ne sache plus exactment quelle version du système d’exploitation est utilisée.

Il est possible que cette personne ait elle-même hérité de cette responsabilité, ou bien que quelqu’un d’autre ait installé le système à sa place, lors d’un atelier ou à la demande d’un employeur, par exemple. On peut aussi vouloir vérifier la version qu’on utilise sur un système partagé.

Sur un système Debian, la commande lsb_release peut être utilisée. Si elle n’est pas installée, elle est disponible en installant le paquet lsb-release.

lsb-release: Utilitaire de rapport de version du Linux Standard Base

Le Linux Standard Base (http://www.linuxbase.org/) est un standard pour le coeur du système sur lequel des applications d’une tierce partie peuvent s’appuyer.
La commande lsb-release est un simple outil pour aider à identifier la distribution Linux utilisée et sa conformité avec le Linux Standard Base.
Cette conformité ne sera pas rapportée sauf si les métapaquets requis sont installés.
Bien qu’elle soit conçue pour être utilisée par les paquets LSB, cette commande peut aussi être utile pour distinguer une distribution Debian d’une version dérivée.

Voici un exemple de résultats avec une Debian 7:
$ lsb_release -a
No LSB modules are available.
Distributor ID: Debian
Description: Debian GNU/Linux 7.0 (wheezy)
Release: 7.0
Codename: wheezy

On peut aussi examiner le fichiers correspondants dans /etc ainsi:
$ cat /etc/debian_version
7.0

$ cat /etc/os-release
PRETTY_NAME= »Debian GNU/Linux 7.0 (wheezy) »
NAME= »Debian GNU/Linux »
VERSION_ID= »7.0″
VERSION= »7.0 (wheezy) »
ID=debian
ANSI_COLOR= »1;31″
HOME_URL= »http://www.debian.org/ »
SUPPORT_URL= »http://www.debian.org/support/ »
BUG_REPORT_URL= »http://bugs.debian.org/ »

 

Debian Quebec is here :)

As many of you already know by now, Debian 7 is here!

I’ve been using Debian as my primary work environment for a few months now and Trisquel at home for the past year and a half or so. My advocacy work has changed as a result, and I stopped focusing on Ubuntu, while still recommending version 12.04 LTS that just works for many. There’s also Ubuntu Gnome (or is it Gnome Ubuntu) now, so there is still a good array of choices for those like me that like the GNOME 3 environment and find it productive. Oh, did I mention Cinnamon 1.8 was just released?

openlogo-100

I am happy to announce that there is now a Debian Quebec group, and we just got our mailing list approved in the Debian project. This was not as fast an easy as in Ubuntu-land, and I took the time to fully document the process to get the mailing list going, in case others may want to do the same. It may all seem too slow or difficult, but every step of the way several people helped and I learned a lot. I took this as an opportunity to contribute to the project and at the same time I found that it may be hard for new GNU/Linux users to get started in Debian – or even for experienced ones like me, coming from Ubuntu.

That’s why after a few IRC messages I started working on a Welcome to Debian resource (and team) aimed at people that use other distributions and come to Debian for the first time. It’s still very new and incomplete, but it’s what I wished was around when I started dedicating serious time to this distribution a few months ago.

As luck would have it, Debian 7 was just around the corner, just a few days/weeks after Ubuntu 13.04 and Trisquel 6 were released. This called for an all-distributions Debian 7 release party (we’ll have two locations, Montreal and Quebec City). There will be workshops and presentations from 12:30 to 5:30 PM and then a happy hour with CLibre and Libre Planet. Check the Agenda du Libre if you’re in Montreal this week (or any time soon), perhaps we can cross paths.

 

New LibrePlanet LiveCode users group

I’ve recently been involved in a project with a customer to set up their development team to use LiveCode on Debian workstations. If you haven’t heard about LiveCode, they recently had 3,342 backers pledge £493,795 of the initial £350,000 goal on Kickstarter. That’s quite an accomplishment! I am not involved in the development part of this project, only in providing infrastructure support and services.

Since we needed to start working on documentation and I already work with other colleagues via IRC, I thought it would be useful to start a wiki space and IRC channel, and other resources via the dedicated resources provided by the Free Software Foundation in addition to upcoming resources that may be provided by RunRev, the creators of LiveCode.

The goal here is to collaborate with the community and help RunRev in this initial transition to open sourcing LiveCode, while offloading some of the self support to the FSF infrastructure (via LibrePlanet which is their community portal/resource).

If anyone is interested, a few initial resources and links have been put together already.

It looks like many people are already using LiveCode on Ubuntu, judging by the many screenshots in existing tutorials and guides. I hope other Debian derivatives benefit from this and perhaps even other distributions.

1