Archives de catégorie : Trisquel

LibreOffice est ici: êtes-vous prêts ? Getting ready for LibreOffice

(English version follows)

LibreOffice 3.3 (release candidate 2) est disponible, grâce aux contributeurs de la Document Foundation. Comme vous l’avez probablement déjà constaté, LibreOffice sera la suite bureautique par défaut dans la prochaine version d’Ubuntu (11.04), du moins c’est le but pour Natty alpha 3 tel qu’indiqué sur le bogue #651124 [needs-packaging] LibreOffice Productivity Suite. Abonnez-vous si vous voulez suivre le progrès des package pour Ubuntu. Alors, pendant les vacances ou en attendant la nouvelle année, pourquoi ne pas augmenter votre bon karma en participant à ce projet ? 🙂

On peut parier que LibreOffice remplacera donc OpenOffice.org non seulement dans Ubuntu mais aussi dans la multitude de distributions dérivées mais aussi dans Debian, d’ailleurs on l’y retrouve déjà. Parmi mes lectures à ce sujet, Steven J. Vaughan-Nichols résume la petite histoire dans une série d’articles sur son blog, Ralph Janke donne les détails techniques et logistiques du projet sur son blog.

LibreOffice et la Document Foundation progressent rapidement, et on retrouve déjà des versions de leur site en danois, allemand, espagnol, français, galicien, néerlandais et russe en plus d’une centaine de language packs pour l’application elle-même!

Essayer LibreOffice sous GNU/Linux, Mac OSX ou Windows

Pour l’instant il n’y a pas de dépôt officiel ou de PPA pour installer LibreOffice pour Ubuntu ni pour Trisquel. Les installateurs Mac OSX et Windows fonctionnent bien, et je les ai trouvé très utiles pour remplacer rapidement des installations OpenOffice.org existantes. Vous pouvez consulter des instructions d’installation détaillés sur leur site mais j’ai préféré résumer mon expérience Ubuntu et Trisquel ici:

  1. Si vous désirez supprimer complètement OpenOffice.org, utilisez cette commande:
    sudo apt-get remove openoffice.org*
  2. Si vous avez déjà une version antérieure de LibreOffice, il faudra la désinstaller. Consultez les instructions pour GNU/Linux (traduction en cours).
  3. Dirigez-vous à http://www.libreoffice.org/download/
  4. Assurez-vous d’avoir le bon choix de système d’exploitation
  5. Choisissez votre langue (!) Si vous voulez installer d’autres langues, il faudra les choisir et télécharger les fichiers un par un.
  6. Une fois que vous aurez les fichiers, dans le cas qui nous intéresse ici (GNU/Linux, paquets deb pour distributions Debian), ouvrez une fenêtre de terminal et éxécuter ces commandes:
    tar -xzvf LibO_3.3.0rc2_Linux_x86_install-deb_en-US.tar.gz
    tar -xzvf LibO_3.3.0rc2_Linux_x86_langpack-deb_fr.tar.gz
    sudo dpkg -R -i .

Attention, le point « . » est important à la fin de la dernière commande!

Après quelques minutes vous devriez voir le lanceur de LibreOffice.org et ses applications sous le menu Applications > Bureautique. J’ai beaucoup apprécié le nouveau site et surtout la version plus intelligente de cette page de téléchargement!

Vous remarquerez que j’ai ajouté une étape pour supprimer OpenOffice.org. Personellement je n’ai pas constaté de problème majeurs à l’utilisation de LibreOffice, j’ai donc préfére de remplacer OpenOffice.org sur tous mes ordinateurs de bureau, à vous de décider si vous faites la même chose.

Note: j’ai effectué mes tests sous Trisquel 4.0.1 et Ubuntu 10.10 32-bit et 64-bit (pour ces deux distributions) ainsi que Windows 7 et Mac OSX.

Un document intéressant qui saura guider et rassurer les utilisateurs débutants ou experts est déjà disponible: le Getting Started Guide. L’équipe de documentation est d’ailleurs à la recherche de contributeurs et traducteurs. Si vous voulez contribuer aux traductions de documentation anglais -> français, inscrivez-vous à la liste discuss@fr.libreoffice.org.

J’en profite pour laisser quelques liens pour ceux et celles qui voudront bien aider à mener LibreOffice à bon port:

Pour une prochaine fois, j’écrirais sur comment utiliser et tester LibreOffice en plusieurs langues.

English, as promised 🙂

LibreOffice 3.3 (release candidate 2) is now available, thanks to all the contributors to the Document Foundation. As you may have noticed, LibreOffice will be the default office applications suite in the upcoming Ubuntu version (11.04), at least that’s where its heading starting with Natty alpha 3 as indicated on Bug #651124 [needs-packaging] LibreOffice Productivity Suite. Subscribe to it if you wish to follow its packaging progress in Ubuntu. So, during these holidays or while waiting for the New Year to come, is there any excuse not to earn some extra karma by contributing to this project ? 🙂

I would bet LibreOffice will be replacing OpenOffice.org in many of the Ubuntu-based distributions but also in others too – see it’s already making its way into Debian. While reading about LibreOffice few writers caught my attention like Steven J. Vaughan-Nichols with his blog where one can grasp what happened and when, and Ralph Janke’s opinions and detailed accounts of technical and logistical progress of this project.

LibreOffice and the Document Foundation make great progress each day, and we already see versions of the site in Danish, German, Spanish, French, Galician, Dutch and Russian – nevermind having LibreOffice itself already offering more than a hundred languages packs for immediate consumption!

Trying LibreOffice in GNU/Linux, Mac OSX or Windows

There isn’t an official LibreOffice repository yet (or even a PPA) for Ubuntu or Trisquel, but installing it is rather trivial. The Mac OSX and Windows installers worked really well, and I found them very useful when wanting to quickly replace existing OpenOffice.org. You can find detailed installation instructions on their site but I’ve summarized my experience in Ubuntu and Trisquel here:

  1. If you want to completely remove an existing OpenOffice.org installation, issue the following command:
    sudo apt-get remove openoffice.org*
  2. If you already have an existing LibreOffice installation, you will need to remove it completely before proceeding any further. see the Linux instructions for that.
  3. Go to http://www.libreoffice.org/download/
  4. Make sure the right operating system is selected
  5. Choose your language (!) If you want to install support for several languages, you will have to download all the language packs separately.
  6. Once you have all the files, in my example (GNU/Linux, deb packages for Debian distributions), you can open a terminal window and issue the following commands::
    tar -xzvf LibO_3.3.0rc2_Linux_x86_install-deb_en-US.tar.gz
    tar -xzvf LibO_3.3.0rc2_Linux_x86_langpack-deb_fr.tar.gz
    sudo dpkg -R -i .

Make sure you don’t forget the dot « . » at the end of the last command!

After a few minutes you should be done and LibreOffice applications will be available in the Applications > Office menu. I really appreciated the clear and easy web site and was impressed by the download page!

You will notice my first step above is to completely remove OpenOffice.org. LibreOffice and OOo will happily co-exist but I like LibreOffice so much after a few weeks using it that I decided to replace all my desktops OOo installations right now. Of course you can decide not to do so!

Note: I made all my tests using Trisquel 4.0.1 and Ubuntu 10.10 32-bit and 64-bit (for those two distributions) as well as Windows 7 and Mac OSX.

An interesting document that will help new users and guide old hats is already available for review: the Getting Started Guide. The documentation team is always looking for contributors and translators, BTW. If you want to help English -> French translation, join the discuss@fr.libreoffice.org mailing list – note all the local mailing lists in that page!

I’ll take this opportunity to share some links that will help those of you interested in joining this project and make it rock:

Coming up next: Using and testing LibreOffice in several languages

 

Geeks for Haiti

My weekend is starting, perhaps as it is for many geeks in NorthAmerica out there.

Those of you wondering how to help Haiti relief efforts with your knowledge and time (or money) can take a look at the following projects:

Remember there are many ways you can help in the above projects & efforts, without necessarily limiting that to money or physical presence.

Wiki cleanup, documentation, translation, or even just advertising any of the above projects in your social networks may go a long way.

Have a nice weekend!

 

Alarme de feu: êtes-vous prêts? 15 questions à se poser avant d’évacuer

Ce matin je participe à un comité qui décide de subventions au démarrage de nouvelles entreprises, centre-ville de Montréal. Cinquième étage, mon bureau mobile m’accompagne: laptop, souris usb, cahier de notes, le reste dans le sac à dos. L’alarme de feu sonne, et j’ai machinalement ramassé mes affaires et évacué en même temps que le premier groupe, alors que j’ai vu certaines personnes s’attarder à ramasser leurs effets ou carrément attendre une confirmation. Êtes-vous prêts ? Continuer la lecture de Alarme de feu: êtes-vous prêts? 15 questions à se poser avant d’évacuer