Le code d’éthique USENIX des administrateurs systèmes en français

de | 5 mars 2015

Il y a quelques années lors d’un mandat de consultation en informatique dans une firme québécoise j’ai du passer en revue le travail de plusieurs administrateurs systèmes, faire des recommandations sur leur travail, et procéder à la transition du départ de certains, l’embauche d’autres, et la définition de tâches de ce poste.

Dans mon rapport final et lors de mes rencontres avec d’autres gestionnaires et employés j’avais soulevé la possibilité d’adopter un code d’éthique ou guidelines pour mieux encadrer et guider le travail des administrateurs systèmes, comme on en trouve dans d’autres contextes. Parmi les ressources qui ont attiré mon attention, j’ai donné comme exemple le System Administrators’ Code of Ethics, un document proposé par LOPSA, USENIX, et LISA.

J’en avait fait une traduction en français (SageCofeOfEthics-fr.odt, SageCofeOfEthics-fr.pdf) qui facilitait la discussion (et l’affichage), et j’avais proposé sa publication comme document officiel à ceux qui le proposaient, mais c’est resté sans réponse. Je partage ici le document pour fins d’étude et de discussion seulement, il est important de savoir que cette version en français n’est pas officielle ni approuvée, et que je ne suis pas l’auteur du document et du texte d’origine.

Malgré que c’est un document qui gagnerait à subir un petit rafraîchissement, je crois qu’il est encore très pertinent, en particulier dans le contexte actuel de prise de conscience de surveillance des réseaux informatiques. Avez-vous confiance en votre fournisseur d’accès Internet? Votre administrateur systèmes, technicien ou consultant attitré agît-il/elle toujours dans vos intérêts et en tout professionnalisme? En tant que travailleur autonome, avez-vous un ensemble de guides/règles qui vous inspirent?

Mes interventions et mandats n’ont pas toujours été un exemple de vertu et de perfection, au contraire, mais j’aime bien être critique envers ma profession et envers moi-même. La lecture fréquente de ce document me permet de ne pas oublier pourquoi je fais ce travail, et si je devrais continuer de le faire.

Parmi d’autres codes d’éthique ou de conduite auxquels j’ai choisi d’adhérer (et traduire) ou dont je m’inspire, en voici quelques uns:

Sur mon site professionnel je mentionne aussi plusieurs textes fondateurs en informatique libre, touchant aussi aux notions de services réseaux et connectivité sans fil, entre autres.

Lorsqu’on intègre un ordre professionnel, des règles précises d’éthique et de pratique s’appliquent, cependant au Québec pas tous les informaticiens ne sont ingénieurs, et pas tous les ingénieurs ne sont informaticiens 🙂 D’un point de vue global (et branché) on comprends aussi qu’il faut des repères un peu plus larges que les règles locales ou les normes plus strictes ou détaillées (je pense à ISO).

Et vous, quel est votre code d’éthique ou de conduite?