Pourquoi j’évite Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Skype

Pourquoi éviter les media sociaux privateurs ?

* Pour éviter les pièges Javascript,
* Parce que ces réseaux affichent leurs contenus basés sur des algorithmes optimisés pour cibler par publicité et par intérêts, créant des bulles d’information / opinion,
* Parce que leur nature centralisée en fait des cibles fréquentes de fuites de données personnelles et attaques informatiques,
* Parce que leur nature centralisée facilite l’accès aux données personnelles et la censure de comptes,
* Parce que leur nature centralisée favorise le minage et l’analyse de données à grande échelle.

Pourquoi éviter Facebook ?

* Pour les raisons ci-haut et…

M. Stallman fait un excellent travail de lister les multiples raisons sur son site.

Pourquoi éviter Twitter ?

* Pour toutes les raisons ci-haut,
* Parce qu’il faut prouver son identité pour se brancher via Tor,
* Parce que le pistage (ou « personnalisation ») est activé par défaut,
* Parce que par défaut on demande un no. de téléphone pour ouvrir un compte (plus tard la possibilité d’ouverture avec un compte courriel a été rétablie),
* Parce qu’on y exerce le contrôle de contenus pour des media commerciaux menant à la fermeture définitive de compte,
* Parce qu’on y pratique le « shadow banning », censure difficile à identifier pour ceux qui en sont la cible,

Pourquoi éviter Instagram ?

* Parce que ses conditions d’utilisation prévoient l’utilisation par des tiers de tout contenu qu’on y publie,
* Parce qu’on y pratique la censure de contenu « inapproprié » ou « illégal » selon ses propres critères,
* Parce que c’est une plateforme gérée par Facebook, avec tous les problèmes qu’on lui attribue (voir ci-haut).

Quelques références :

* What’s bad about Twitter ? – Richard Stallman
* Bye, bye Twitter, hello Masto!
* https://en.wikipedia.org/wiki/Instagram#Criticism

Consultant et conférencier en logiciels libres et GNU/Linux basé à Montréal, Québec (Canada)